photographie & autres graphies

maurice coussirat

| Accueil | Travaux | Textes | Bio | Expositions | Contact | Mentions légales | Liens

FABLE(S) - 2005/2007 -

lancer le diaporama

facteur

Les photographies de la série "Fable(s)" ont, pour huit d'entre-elles,
ce coté d'images "enfantines": par le déguisement — on joue au super héros, à l'instituteur, au roi —, par le coté vignettes — comme une collecte-collection d'un état du monde qui fonctionne par accumulation —.
J'essaye que mes images soient à la fois une surface à regarder et une énigme à déchiffrer.
La juxtaposition d'un paysage et d'un "personnage" — rejouant
une attitude archétypique de la scène télévisuelle — peut-elle servir d'embrayeur à la constitution de micro-récits, à une reconstruction
de la légende des images ?
Libre au regardeur d'apposer son propre texte sur ces lèvres muettes,
pour se rassurer de ses propres certitudes ou interroger ses propres doutes, ou expérimenter un rapport sensible ou poétique au monde.

Deux images, les seules à porter un titre, viennent encadrer cet ensemble:
"La trahison des Clercs", diptyque introductif, comme un constat de l'état du monde, et "Le Crabe et la Chouette", en conclusion de la série, un jeu formel sur une des spécificités du photographique. Sûrement de simples questions de point de vue…

Eight of the ten “Fable(s)” in this series look like “childish” pictures: because of the disguise — one plays super hero, teacher, king —, because of their vignette appearance — as a gathering-collection of world state which works as accumulation —.
I intend for my pictures to be at the same time a surface to be looked at and an enigma to be puzzling over.
Could the juxtaposition of a landscape with a “character” — replaying an archetypic posture of the televisual scene — be used as a micro-narratives "catalyst", as a rebuilding of the pictures caption?
Free is the viewer to add his own text on these silent lips, to reassert their own certainties or examine their own doubts, or experience a sensitive and poetic relationship to the world.

Two captioned pictures just frame this set: "Treason of the Clerics" introductory diptych , as a report about the state of the world and "The Crab and the Owl", the conclusion of the series, a formal game on the specifics of photography. Surely a simple matter of perspective ...